Quels sont les éléments obligatoires sur l’etiquette des textiles?

Pour chaque objet fabriqué, il est important de donner les reférences de fabrication de celui ci. Et pour les tissus également, l’étiquette doit renseigner le client afin qu’il soit sûr des composantes du tissu qu’il achète. Ainsi, il est important que chacun d’eux retrouve des informations précises et exactes concernant la fabrication du tissu en vente. Et bien entendu, une règlementation a été mise en place à cet effet.

tissu

Règlement sur l’étiquetage

Toutes les industries de fabrication de tissu sont contraintes de se conformer à cette norme, pour le bien de la clientèle, qui demande juste un service bien rendu. La reglémentation a en effet deux objectifs principaux, à savoir en premier la protection des consommateurs contre le faux, et enfin le choix libre du consommateur selon la teneur en fibres du tissu.
Ainsi donc, la teneur en fibres est le principal renseignement exigé sur l’étiquette. Il faut préciser le nom générique de la matière (poil, fibres d’animal, fibres artificielles, fibres naturelles, fibres inconnues, récupérées, indéterminées, mixtes, etc.), la quantité d’une fibre (pourcentage de masse, tout ou pur, tissus mixtes, fils textiles, etc.), la déclaration par éléments (doublures, tapis, etc.), autres variantes (fils élastiques, ornements, etc.). Enfin, viennent les prescriptions relatives au bilinguisme, et l’identité de du fournisseur. Toutes ces informations participent donc à rassurer chaque client sur le tissu à acheter.